Logo Alphonse Corrèze

La nature du bracelet

Alphonse Corrèze
La nature du bracelet
Acheter
Alphonse Corrèze
La nature du bracelet
Acheter

   Ils font l’unanimité ! 

Ils font l’unanimité !

corde picto

Paix Hexa

Alphonse,
c'est toute une histoire !

Compagnon cordier : ça existe ? Oui : en 1894, le métier existe bel et bien, et c’est pour l’apprendre qu’Alphonse Palus rejoint l’Union compagnonique de Brive ! D’accord : il n’a que 12 ans, mais il a grandi sur une ferme, un endroit où l’on a toujours besoin d’une ficelle pour tuteurer les tomates, d’un licol pour amener les veaux, d’une sangle pour ferrer les chevaux. Alphonse fait son tour de France dans de belles corderies  : Rochefort, Nantes, Périgueux et il est reçu compagnon en 1899. Son nom ? La Tendresse du Périgord ! Son chef-d’œuvre ? Une étoile de corde, entourée de cinq septains, cinq cordes sans fin de grosseurs différentes : une merveille, et une prouesse technique ! En 1908, il est prêt à lancer sa propre affaire à Brive…

   4 nouveaux modèles 

4 nouveaux modèles

corde picto

Alphonse, l'empreinte
d'un savoir-faire unique

Stéphane a d’abord installé la durée, la continuité à la corderie. Il a demandé à Deborah de venir travailler avec lui, de devenir son associée. Parce qu’elle est l’arrière-petite-fille d’Alphonse et qu’une héritière de la 4ème génération, ce n’est pas rien ! Il a gardé des partenaires historiques, comme M. Xavier Piron, dans le Nord, dont les arrière-grand-parents vendaient déjà leur toile de jute à Alphonse. Des clients comme M. Philippe Masse, à Ampuis, client et fournisseur à la fois, mais surtout confrère cordier, la Corderie royale de Rochefort, ou la famille Bénézit qui vend les cordes Palus sur les foires agricoles et les marchés depuis trois générations ! Stéphane n’a pas touché non plus aux interminables hangars de 1940, où les cordes courent sur 280 mètres : la dernière corderie au long de France, c’est un trésor et il le sait !

   L’art & la manière   

L’art & la manière

corde picto

Cultiver le naturel

corde picto

Les bracelets Alphonse sont en lin, une fibre végétale qui a tout bon. Le lin est une fibre longue, souple, respirante, apaisante, anti-statique, anti-bactérienne, hypoallergénique : les peaux sensibles lui disent merci. Il faut dire que le passage de la plante à la fibre suit un processus entièrement naturel…

Cultiver le naturel

corde picto

Les bracelets Alphonse sont en lin, une fibre végétale qui a tout bon. Le lin est une fibre longue, souple, respirante, apaisante, anti-statique, anti-bactérienne, hypoallergénique : les peaux sensibles lui disent merci. Il faut dire que le passage de la plante à la fibre suit un processus entièrement naturel…

Au coeur d'Alphonse, son âme...

corde picto

Pour Alphonse, il fallait tout inventer. Un bijou en corde naturelle, c’est une évidence, et à la fois : c’est unique, ça nexiste pas ! Bruno, Stéphane et Caroline choisissent un septain de lin de 5 millimètres. Un septain, c’est sept torons, soit six brins qui s’enroulent autour d’un brin central. Et, ce toron central, on l’appelle l’âme ! Et cette âme, devinez de quelle couleur ils l’ont voulue ? Bleu-blanc-rouge, comme la petite cordelette tricolore qui les a fait se rencontrer !

Au coeur d'Alphonse, son âme...

corde picto

Pour Alphonse, il fallait tout inventer. Un bijou en corde naturelle, c’est une évidence, et à la fois : c’est unique, ça nexiste pas ! Bruno, Stéphane et Caroline choisissent un septain de lin de 5 millimètres. Un septain, c’est sept torons, soit six brins qui s’enroulent autour d’un brin central. Et, ce toron central, on l’appelle l’âme ! Et cette âme, devinez de quelle couleur ils l’ont voulue ? Bleu-blanc-rouge, comme la petite cordelette tricolore qui les a fait se rencontrer !

Bracelet artisanale en france